Sylvie Bouliet

 

Cette exposition du Pavillon des Arts et du Patrimoine devait rassembler la production récente de Sylvie Bouliet, artiste peintre parisienne, dont les sujets sont inspirés par ses voyages et son environnement urbain.

Peignant chaque jour depuis la plus tendre enfance, la pratique de Sylvie n’a cessé d’évoluer de sujet en sujet. Ici ce sont les architectures qui l’intéressent, urbaines ou végétales, et qui partagent à ses yeux les mêmes  sensations de verticalité, de dynamisme et de foisonnement. Mais le véritable intérêt de l’artiste se trouve être la lumière et ses sources, qui insufflent la vie dans un paysage tant urbain que naturel et symbolisent la modernité.

Architectures urbaines et végétales Sylvie Bouliet

À la manière des peintres impressionnistes, Sylvie cherche à transmettre ses émotions et permettre au spectateur de ressentir à son tour la sensualité qui a guidé ses coups de pinceaux. Elle utilise alors des tons et des lumières particulières qui s’harmonisent avec sa sensibilité, mais s’éloignant du pur naturalisme.

Pour découvrir plus en détail le travail de Sylvie :

Focus sur “Si New York m’était conté I & II

Dyptique, 100 x 73 cm, acrylique sur toile monté sur chassis bois 

Sylvie s’est inspirée des panoramas urbains qui l’ont marquée lors de son voyage à New York. Le travail s’amorce avec une série de photos, de croquis pris sur le vif et re-travaillés jusqu’à s’approprier et composer sa propre vue de ce paysage à l’encre de Chine. Ensuite la couleur : toutes en luminosité, superposées au noir de l’encre dans des teintes mordorées qu’elle a pu ressentir devant la grandeur de ce New York accueillant qui semble s’eveiller.

Si vous voulez en découvrir plus sur Sylvie et sa production :

Feuilletez le ctalogue digital en suivant la lien suivant : https://online.fliphtml5.com/dnmkc/jhcx/

Regardez et écoutez l’interview de Sylvie Bouliet : 

 

 

Share This